La mobilité sur les principaux pôles d'emplois franciliens

Modifié le : 
26 fév 2016
En Île-de-France, 39 pôles de plus de 10.000 emplois accueillent environ 43% des salariés franciliens. L’Insee et l’Apur ont mené une étude pour mieux connaître la mobilité des salariés de ces principaux pôles d’emploi.

Sur ces derniers, près de neuf salariés sur dix résident en Île-de-France mais seulement 11% habitent dans une des communes couvertes par la zone d’emploi où ils travaillent.

Le département d’origine des salariés

En termes de distance, et contrairement à une idée reçue, la moitié des salariés des pôles d’emplois franciliens parcourent moins de 10 km pour se rendre sur leur lieu de travail.

Cependant, cette distance varie fortement d’un pôle à l’autre. En effet, les salariés du pôle "Paris 5, 6, 7" ont une distance médiane de 6,5 km contre 22 km pour les salariés du pôle de Roissy.

La distance varie également en fonction du genre et du type d’emploi occupé

Ainsi, les femmes parcourent 9km pour se rendre sur l’un des pôles d’emploi contre 11 km pour les hommes. En outre, les employés sont plus proches de leur pôle d’emploi (9km) par rapport aux ouvriers (11km).

Les entreprises présentes sur 16 de ces principaux pôles se sont regroupées au sein de Plan de Déplacements Inter-Entreprises pour réfléchir à des solutions communes pour favoriser une mobilité durable de leurs salariés. Grâce aux actions mises en place, ces entreprises permettent à leurs salariés de réduire la distance parcourue et/ou en améliorer la qualité.

Le rapport réalisé par l'Insee et l'Apur