Les crèches d’entreprise, une solution d’avenir

Modifié le : 
23 aoû 2016
L’arrivée d’un enfant dans une famille est un heureux événement qui vient également chambouler les habitudes en matière de déplacements. Pour faciliter les trajets domicile - travail, les crèches d’entreprises sont une solution intéressante pour satisfaire les parents et les employeurs.

Des éléments multiples à prendre en compte :

Les PDE et PDIE sont l’occasion de mieux comprendre les différents facteurs influençant la mobilité des salariés.

En effet, le trajet entre le domicile et le lieu de travail n’est pas toujours direct. De multiples détours et arrêts doivent être réalisés, notamment pour déposer les enfants en crèche. Ces déplacements entraînent certaines contraintes qu’il faut prendre en compte pour faire évoluer les comportements de mobilité.

Lors de ce diagnostic, l’opportunité de faciliter la garde des enfants peut se faire sentir. Les PDIE, en facilitant le rapprochement des entreprises présentes sur une même zone d’activité, sont favorables au réflexion sur la mise en place de ce type de service mutualisé.

Comment ça marche ?

Les crèches d’entreprise fonctionnent sur le même mode que les crèches municipales : elles accueillent des enfants de 2 mois à 3 ans. Toutefois la structure est gérée par une société privée et non par la municipalité ou par une association.

Ce mode de garde collectif est plébiscité par les parents qui approuvent à 98% les crèches collectives, selon un sondage effectué par Ipsos en 2015.

Plusieurs entreprises ont sauté le pas : l’Oréal, Sogeti High Tech (Cap Gemini) mais aussi Air France.

Aider ses salariés à trouver une solution d’accueil pour leurs jeunes enfants constitue un levier de performance pour l’entreprise et relève d’une démarche de responsabilité sociale et citoyenne. En s’intéressant aux déplacements l’entreprise démontre son implication pour le bien-être de ses salariés.