Des changements dans la réglementation sur les stationnements vélos

Modifié le : 
26 fév 2016
Depuis le 1er janvier 2012, tout nouveau bâtiment à usage tertiaire (bureaux, commerces, équipements publics…) équipé d’un parking privé doit également prévoir un local à vélo sécurisé (article R111-14-5 du code de la construction et de l’habitation). Dans une démarche de simplification, l’Etat vient d’assouplir les conditions de mises en place de ces stationnements vélos.

Dorénavant, les espaces de staionnement de vélos peuvent se trouver non seulement à l'intérieur du bâtiment mais aussi à l'extérieur, à condition qu'ils soient couverts, clos, éclairés, situés sur la même unité foncière que le bâtiment et accessibles facilement depuis le(s) point(s) d'entrée du bâtiment.

Pour rappel, les bâtiments à usage tertiaire existants ont jusqu'au 1er janvier 2015 pour mettre en place un stationnement vélo sécurisé (article R136-4 du code de la construction et de l’habitation). Là encore, l’Etat vient de faciliter les conditions de mises en place de ces stationnements. En effet, ils peuvent dorénavant être réalisés sur des places de stationnement jusque-là dédiées aux voitures.

Au-delà de ces obligations réglementaires, la Coordination Interministériel pour le Développement de l'Usage du Vélo a réalisé un guide regroupant les principaux conseils et exemples sur la mise en place de stationnements vélos sécurisés. En effet, le stationnement est l’un des leviers principaux pour favoriser l’usage du vélo, le vol étant l’un des freins principaux énoncé lors des différentes enquêtes.

Stationnement des vélos dans les espaces privés

Guide
PDF icon Stationnement des vélos dans les espaces privés
Ministère de l’Écologie, du Développement durable et de l’Énergie