Nos conseils pour se lancer

L’idée du PDM a fait son chemin et vous sentez que vos équipes sont intéressées pour se lancer dans l’élaboration du plan. Avant de commencer, il faut encore réfléchir à la mise en place d’un cheminement pour donner toutes les chances au projet d’aboutir.

Par où commencer ?

La première question à se poser concerne les objectifs recherchés et les publics visés. En effet, le PDM est à géométrie variable et chaque établissement a des priorités et doit faire des choix différents.
Cela peut concerner l’amélioration des déplacements des visiteurs vers l’établissement, mais aussi une meilleure gestion des horaires des salariés, des livraisons. Toutes les questions inhérentes aux déplacements et à l’activité doivent être abordées pour ensuite définir des priorités.

Désigner la personne référente en charge du projet

Il convient ensuite de définir les personnes ou les organisations qui pourraient être parties prenantes pour l’élaboration du plan. Il est indispensable de communiquer à l’ensemble du personnel  la volonté de la direction de réussir ce projet mais aussi de favoriser l’émergence de groupes de travail.
Il faut repérer assez vite la personne qui, auprès de la direction, va pouvoir animer et piloter le PDM. Cela nécessite des qualités particulières avec des talents de communication mais aussi des capacités techniques pour comprendre les différents enjeux liés à ce projet.
Le référent PDM au sein de l’entreprise est le garant du respect des objectifs. Mais il n’est pas seul pour assurer cette mission, en effet, il peut s’appuyer sur des conseillers mobilité.

Mettre en place un comité de pilotage

C’est l’instrument indispensable qui doit être reconnu, dès le départ, comme le lieu de référence pour l’élaboration du plan. Il est constitué de personnes qui ont un « intérêt » particulier dans cette nouvelle organisation, notamment les représentants du personnel et/ou du CHSCT pour que le PDM reste en lien avec les salariés. Il faut privilégier la représentation la plus large possible, sans pour autant que le nombre de parties prenantes rende l’ensemble impossible à gérer.

Les facteurs clés du succès

En définitive, pour que le PDM soit un succès, les éléments suivants doivent être pris en compte dès le début de la démarche :

  • En faire un projet transversal au sein de l’établissement
  • Impliquer les membres du personnel, qui sont les premiers concernés par les actions mises en œuvre
  • Bénéficier du soutien de la direction de l’entreprise