Quand PDIE rime avec santé et sécurité

Modifié le : 
26 fév 2016
Dans le cadre de son magazine Travail & Sécurité, l’Institut National de Recherche et de Sécurité (INRS) consacre un dossier à la mobilité et aux questions de santé et de sécurité qu’elle soulève.

En effet, comme le pointait déjà le Livre Blanc "Prévenir le risque trajet domicile-travail", le risque routier sur le trajet domicile-travail reste un grand pourvoyeur d’accidents.

Au-delà, la mobilité peut être à l’origine de troubles musculosquelettiques et de risques psychosociaux. L’enjeu pour l’entreprise est donc de savoir identifier, mesurer et évaluer la mobilité en termes de risques pour la santé et la sécurité.

Les plans de déplacements permettent cette prise en compte, dès lors que ces questions sont intégrées dès le début de la démarche.

Ainsi, dans le cadre du PDIE de la Plaine Saint-Denis, regroupant 7 entreprises pour environ 15.000 salariés, le diagnostic réalisé a été enrichi pour intégrer notamment des questions relatives à l’accessibilité pour les personnes à mobilité réduite et la sécurité dans les espaces publics.

Ceci va déboucher sur un plan d’action intégrant pleinement la question des risques professionnels. Par exemple, la mise en place "d’autobus pédestre" pour permettre aux salariés de faire ensemble le trajet de leur entreprise à la station de transports en commun ; ou bien la formation des salariés à la conduite en sécurité dans le cadre du développement du covoiturage.