Plan de Mobilité, rappel des possibilités

Bon à savoir
Modifié le : 
06 mar 2018
Dans le cadre de la Loi de transition énergétique, les entreprises de plus de 100 collaborateurs doivent mettre en place un plan de mobilité au 1er janvier 2018. C’est l’occasion de rappeler les solutions qui existent pour optimiser les déplacements et les avantages pour l’employeur et le salarié.

Dans le cadre de la Loi de transition énergétique, les entreprises de plus de 100 collaborateurs doivent mettre en place un plan de mobilité au 1er janvier 2018. C’est l’occasion de rappeler les solutions qui existent pour optimiser les déplacements et les avantages pour l’employeur et le salarié.

 

Le covoiturage, une pratique plébiscitée

Economique, pratique, social et écologique, le covoiturage répond à plusieurs problématiques. C’est l’une des meilleures alternatives à « l'autosolisme ». De plus en plus utilisée en France*, cette solution est aussi l’une des plus faciles à adopter dans le cadre d’un Plan de Mobilité. 

 

L’auto se partage 

De plus en plus prisé par les entreprises et les particuliers, l’autopartage permet à plusieurs salariés d’utiliser une même voiture à des créneaux horaires variables. La flotte automobile peut ainsi être optimisée pour les collaborateurs de plusieurs entreprises différentes, le parking est partagé, le taux d’utilisation amélioré et les frais d’entretien et d’assurance sont divisés. Une solution tout bénéfice dans le cadre d’un PDIE.

 

L’indemnité kilométrique vélo

Effective depuis début 2016, l’indemnité kilométrique vélo est simple à mettre en place pour l’entreprise et peu coûteuse. Particulièrement avantageuse, elle est exonérée de cotisations et d’impôt sur le revenu jusqu’à 25 centimes par kilomètre dans la limite de 200€ par an et par salarié. D’autres solutions existent pour favoriser l’usage du vélo en entreprise : création d’un réseau interne de vélos en libre-service, aide à la réparation, aménagement d’un local à vélos…

 

Les transports en commun

Combiner les transports en commun et la marche à pied augmente les bienfaits pour la santé du salarié et coûte aussi le moins cher. Deux arguments déterminants pour encourager à utiliser les transports en commun et faciliter leur usage avec un Plan de Mobilité !

 

Le télétravail en plein essor

En 10 ans,  de nouveaux modes de travail sont apparus. La première génération de salariés mobiles multiplie les activités, les lieux de travail et les horaires : les entreprises ont dû s’adapter. Si le télétravail continue de faire son chemin, l’activité professionnelle prend aussi ses quartiers dans des tiers-lieux, des espaces de coworking et même dans certaines gares

 

Tout le monde y gagne

Plusieurs solutions sont possibles pour établir un Plan de mobilité. En combinant des pratiques différentes, tout le monde est gagnant, employeur et collaborateur. Pour l’entreprise, la mise en place d’un plan de déplacement est un engagement fort en termes de RSE (responsabilité Sociale et Solidaire).

 

*Le covoiturage en France, sur le site du Ministère de la Transition Ecologique et Solidaire.